Nos prestations
Suivi de santé individuel
Le suivi individuel général (SIG)

Le Suivi Individuel Général concerne les salariés ne présentant aucun risque. C'est donc tous ceux qui ne sont pas en Suivi Individuel Adapté (SIA) ou en Suivi Individuel Renforcé (SIR)


Le suivi individuel adapté (SIA)

Selon les articles 4624-17 18 et 19 du code du travail sont concernés par ce suivi SIA :

  • Les travailleurs de moins de 18 ans.
  • Les salariés exposés aux agents biologiques de groupe 2.
  • Les salariés exposés aux champs électromagnétiques.
  • Les travailleurs de nuit.
  • Les travailleurs handicapés.
  • Les travailleurs titulaires d’une pension d’invalidité.

Le suivi individuel renforcé (SIR)
Le suivi individuel AVEC risque particulier, c'est le Suivi Individuel Renforcé - S.I.R
Rappel des risques particuliers (art. R.4624-23 du Code du travail) concernant les postes de travail
 
Exposant les salariés à  certains risques professionnels
  • Amiante.
  • Plomb.
  • Agents cancérogènes, mutagènes ou toxiques pour la reproduction (CMR)
  • Agents biologiques (groupe  3/4).
  • Rayonnements ionisants.
  • Milieu hyperbare.
  • Chute de hauteur lors de travaux de montage et démontage d’échafaudages.
Nécessitant un examen d'aptitude spécifique
  • Jeunes de moins de 18 ans affectés à des travaux dangereux (art. R.4153-40).
  • Autorisation de conduite d’engin dont CACES (certificat d’aptitude à la conduite en sécurité - art. R.4323-56).
  • Opérations sur ou à proximité d’installations électriques (art. R.4544-10).
  • Recours à la manutention manuelle inévitable > 55 kg pour les hommes (art. R.4541-9).
Autres risques

Risques définis par l’employeur sur déclaration écrite de celui-ci après discussion avec le médecin du travail, le CHSCT ou les DP.


 

Suivi des intérimaires

L’article R4625-2 du code du travail précise que les modalités de suivi des travailleurs temporaires sont identiques à celles prévues pour les autres catégories de travailleurs, sauf dispositions particulières précisées dans les articles suivants de la même section. Notamment, les articles R4625-11 et R4625-13, articles précisant les conditions de réalisation d’une visite médicale avant une nouvelle mission, dans le cadre d’une VIP et d’un examen d’aptitude, respectivement.
Les travailleurs intérimaires/temporaires bénéficient :
 d’un suivi individuel simple, selon les modalités précisées aux articles R4624-10 à R4624-21 du code du travail avec une périodicité pouvant aller de 3 à 5 ans ;
ou
 d’un suivi individuel renforcé, selon les modalités précisées aux articles R4624-22 à R4624-28 du code du travail avec une périodicité d’au moins 2 ans (1 ans en cas d’exposition aux rayonnements ionisant de catégorie A).

....................................................................................................................................................................................................................................................
 

A lire...
  Suivi initial et périodique [.PDF - 1.51 Mo]